Les 8 bonnes pratiques en matière de sécurité informatique pour la vidéoprotection

Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

Réseau

  • Ne pas partager le réseau de vidéoprotection et celui associé au contrôle d’accès physique (lecteurs de badges, serrures électroniques, etc.).
  • Isoler entre eux les réseaux de vidéoprotection interne – caméras intérieurs – et externe – caméras extérieures qui sont plus exposées – .

Connectivités

  • Privilégier une connectivité filaire pour les équipements.

Accès internet

  • Le dispositif de vidéoprotection doit être inaccessible avec un accès internet.

Isolation

  • Privilégier une isolation physique complète (câblage et équipements de routage dédiés) avec d’autres composantes du système d’information.

Administration

  • Désactiver  les interfaces locales d’administration des équipements.
  • Désactiver les fonctions qui ne sont pas utilisées.

Cryptographie

  • Chiffrer et authentifier les flux réseau émis et reçus par les équipements avec un protocole cryptographique interdisant le rejeu de flux antérieurs.

Analyse de sécurité

  • Réaliser une analyse indépendante de la sécurité des équipements sélectionnés, en les soumettant à une procédure de Certification de Sécurité de Premier Niveau (CSPN).

Mots de passe

  • Remplacer  les mots de passe par défaut des caméras par des mots de passe spécifiques robustes.
Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.
Publié dans ESI

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *